Musique

La matière

ondes

ondes

L’histoire commence lors de la numérisation de disques vinyle, et l’oubli de l’un d’entre eux sur une platine. J’ai longtemps cherché un matériau pour m’exprimer, le propos y était peut être déjà depuis longtemps, endormi. Quoi de plus fort à l’oreille qu’un impact… Quoi de plus clair que cet ensemble de fréquences… Ces craquements d’un siècle passé… J’ai donc réalisé ces enregistrements à partir de vieux disques, la densité de craquements étant proportionnelle à l’âge de ceux-ci, à la vie qu’ils ont passée à tourner et être usés ou à rester endormis dans leur pochette.

 

Poser le diamant sur le bord d’un disque vinyle, le son prend son ampleur. Un fond d’éclat blanc et par dessus, selon l’aléa d’un hasard, un poc, un crac se placent dans un volume vibrant. Mon intention était de faire ressortir ces résonances sous-jacentes, inexistantes lors du pressage. L’apparition au cours du temps n’est induite que par son écoute. J’ai cherché à exacerber chaque fréquence afin de construire un espace sonore donnant une direction à notre ressenti. Il va de soi que chacun l’appréhendera avec son histoire personnelle. Un son qui apaise ou qui perturbe, un son qui évoque ou suffoque, un son qui s’ouvre et qui ouvre sur soi.

Intemporal Analogic Sound

L’essence de l’œuvre

Lecture du temps en 3 vitesses.

La lecture du microsillon d’un disque sur lequel, à l’origine aucun son n’est gravé, exacerbe au cours du temps les tonalités fantômes. Cet enregistrement, après des années d’écoute, propose une photographie floutée de son évolution, de sa déformation.

Puis au moment même de la lecture, le diamant placé dans le sillon d’un tour de disque rayé va engendrer et détecter une variation de sons. Le frottement va échauffer cet endroit du sillon et ainsi, des phénomènes vibratoires vont entacher le son entendu lors des premiers tours, pour au bout de quelques dizaines, de centaines de passages, distordre le signal jusqu’à le rendre méconnaissable. Sur quelques minutes, l’empreinte laissée par la vie d’un vinyle le rend unique.Pour achever l’ouvrage du temps, votre écoute de l’album vinyle d’Intemporal Analogic Sound va rendre celui-ci particulier, différent des autres, en y ancrant des craquements, des sons parasites… propres à vous. Et vous voilà au pied d’une pyramide temporelle, allant de quelques années jusqu’au moment présent…

Le propos

disque microsillon 1

disque microsillon 1

Chaque titre offre le minimum, pour laisser naître en chacun un sentiment le transportant vers lui-même. Le son va diriger la couleur des ressentis. Afin d’être au plus près d’un état de disponibilité, l’isolement total est suggéré par certaines fréquences, certains heurts posant des questions et plaçant l’auditeur dans un immense espace. Alors il est près au voyage. La direction prise est le souvenir de sensations, quelles qu’elles soient. Cette lecture à 3 vitesses va rendre le temps flou, impalpable jusqu’à l’annuler. Maintenant nous pouvons aller chercher en nous les sensations qui nous ont animés. Nous allons nous trouver collectivement au même endroit, et individuellement à des lieux différents.