Partenaires, invités

David Mathias

La vidéo est ici utilisée avant tout comme une IAS-Carreslumière organique, une vibration lumineuse, qui vient révéler par fragment ou diluer dans l’espace le corps de la performeuse. Il s’agit en partie de vidéo générative, en cela que le signal vidéo initial est généré et modifié par les paramètres du signal sonore reçu : opacité, échelle, couleur… L’intervention de David Mathias consiste à faire bouger dans l’espace cette lumière pour aller chercher ou dissimuler des parties du corps de la performeuse en temps réel, dans un dialogue avec cette dernière. La chorégraphie éclate en autant de modules qu’il y a de mise en lumière.               Le signal v_MG_2421 copieidéo lumineux agit comme une matérialisation visuelle du son par le fait de la synchronicité de la variation de la lumière avec les accidents dus aux rayures et à la texture du vinyle. Techniquement, le signal sonore est récupéré depuis les platines sur l’ordinateur du performeur vidéo pour traduire le signal en lumière avant de le projeter sur le corps de la performeuse.

 

 

Capture d’écran 2013-04-29 à 20.18.37

 

 

Sylvain Cathala

DSC3882« Le saxophoniste ténor Sylvain Cathala est depuis plus de dix ans l’artisan et le promoteur discret, mais toujours inspiré, d’un jazz introspectif et intelligent où complexité de la forme et qualité sonore de l’ensemble jouent parts égales. Son trio, constitué de Sarah Murcia et Christophe Lavergne, est une fois de plus l’occasion pour Cathala de ne pas se mettre en avant, mais de construire un véritable groupe. » lire plus …

photographe : Anna Iris Michel

JazzMagazine / JazzMan

 

Julie Martigny

Son travail autour de la voix et du corps traverse plusieurs démarches. Performeuse, elle cherche à rencontrer de nouvelles manières d’aborder l’espace de la scène et de la relation au public. En partant du corps comme véhicule premier des émotions, elle est en recherche constante de la musicalité singulière de l’interprète.

On a pu la voir jouer pour de nombreux  metteurs en  scène et chorégraphes. Pendant quatre années, elle performe avec la compagnie Art point M. et tourne au sein des scènes nationales françaises et festivals européens dans les spectacles Quelques gens de plus ou de moins, I have a dream, Beautiful word. Avec le chorégraphe Tom Yang, elle est comédienne et danseuse dans Le diable attrapé par la queue de Picasso, pièce qui s’engage autour de la résonance du corps et de la voix. Au théâtre, elle travaille autour des textes Julie-3d’Heiner Muller avec Quartett et Hamlet machine, de David Harrower Des couteaux dans les poules, Saadallah Wannous,…Depuis quelques années, elle concentre son travail sur sa passion pour l’écriture et l’improvisation musicale et son lien avec la danse de l’acteur. Elle travaille en étroite collaboration avec des ensembles musicaux tels que l’Ensemble Amalgammes dirigé par Christophe Mangou, Artecombo Quintet à vent (Lauréat du Concours international d’instruments à vents 2011), le Collectif Ours Acrobate… des musiciens tels que Cyril Badaut, Sylvain Cathala, Etienne Mézière, Mathieu Donarier, Fred Maurin… Lire plus

 Christina Towle

Née à New York, Christina Towle se forme en classique à l’école du Joffrey Ballet School puis à l’école de Merce Cunningham. En 2000, après des études de Littérature anglaise et de Danse au Barnard Collège, Université de Columbia, elle décide de poursuivre son apprentissage de la danse contemporaine en France. Lire plus …

Frédéric Acquaviva

En cours …